The Bike Shed 2018

#café racer , #Londres , #Giacomo Agostini , #Dainese , #Builders , #autofabrica , #agv , #tobacco dock

Et alors, le type se saisit de mon téléphone, puis s'étonne devant les photos de ma moto.

Le type en question n'est autre que Monsieur Giacomo Agostini, avec qui nous avons eu l'occasion de dîner lors de notre séjour à Londres pour nous rendre sur l'évènement du Bike Shed 2018.

C'est dans les locaux prestigieux du Bike Shed Motorcycle Club que nous avons eu l'honneur de partager la table de cette légende de l'univers du 2 roues.

Si cette soirée nous laissera un souvenir impérissable, c'est le show en lui- même qui nous en a mis une fois de plus plein la vue.

En effet, les exposants étaient cette année plus nombreux et l'espace qui leur était imparti dans les lieux du Tobacco Dock s'est considérablement développé.

Comme les années précédentes, l'espace s'est partagé entre builders, grands constructeurs, barbiers, tatoueurs, pratiques artistiques (peinture sur casques et sur cuir, lithographie), restauration, musique live, équipement et mode (denim, cuir, casques, etc).

 Nous avons retrouvé les stands des partenaires officiels, notamment, BMW avec la présentation d'une dizaine de préparations sur la base Nine Ten, Triumph et son nouveau bobber, Indian avec son Scout flat track.

Dainese est venu compléter la liste cette année, à l'occasion de l'ouverture de sa boutique londonienne, appuyant sa communication sur la présence de Giacomo Agostini.

Quelques unes des machines en lice pour la Sultans of Sprint étaient présentes pour la deuxième année consécutive.

 Pour cette édition, l'espace réservé au custom amateur (les shed builds) s'est développé.

 Autre nouveauté, la présence du travail d'usinage et de formage ( avec démonstration en direct) qui a fait son apparition sur plusieurs stands.

Cette fois encore, l'impression dominante à l'issue de l'événement, est le parti pris de l'esthétisme dont est empreint le show, sensation partagée en fréquentant le Bike Shed Motorcycle Club et qui fait son unicité.

Le Bike Shed nous a transportés dans son univers. Nous rentrons à Paris avec de belles images plein la tête.....et on a dîné avec Ago.





  

Le tobacco dock version Bike Shed 2018

M Giacomo Agostini en gest star sur le Bike Shed 2018 pour Dainese Agv

Le duo gagnant des grandes heures du Continental Circus le "moto gp" de l'époque, MV 500 triple et Ago

Un Katana joliment préparé, ça devient une rareté 

Dans la série "les vielles gloires", elle cause toujours

Dans la série "les classics" un flat trés propre

Dans la série" les grands noms" de la customisation et au-delà une Bimota Moteur Ducati

Préparation sur base Honda avec les codes du moment

Une Bonni avec une bien jolie selle type flat track

Une des stars du moment, la série 11 version piste de chez Autofabrica

Version civile de la série 11 Autofabrica

De beaux matériaux

Un gros travail sur base Gold Wing premiére génération

Si, si, moteur Moteur Royal Enfield....le reste la rend prête pour un run pour la Sultans Of Sprint

Le travail du métal est mis à l'honneur. Simplement bluffant...mais tellement beau

Une autre approche du travail de l'aluminium fraisage cnc 

Encore un très beau travail de cnc sur réservoir et selle

Un atelier de lithographie, en live.

De l'ingénierie